Univers Comics The Story

Voici toute la Saga de la revue devenue mythique : Univers Comics (Si, Si c’est du sérieux !)

  Tout commence en 1997, J’étais alors un jeune étudiant du Cours Florent, habituer des bouquinistes des quais de seine… Sur l’étal d’un jeune boutiquier remarquablement honnête par rapport à certains de ces concurrents ! Christophe dit Déclic Comics tranquillement installer à discuter lorsqu’un gars d’une T-Ci déboule en tendant le RCM Venom ; Hep ! M’sieur c’est biencomb ? Christophe lui répond en souriant : 60 Francs !

Le client potentiel blêmit : « Putain ! Sa mère… J’viens d’le racket 10cueuss ! J’me suis fait Carotte, Grave… » Il le pose et s’arrache. Je venais de province et c’est tous juste si Christophe n’a pas du me traduire, j’avais juste comprit « j’me suis fait Carotte !"» Je dis bêtement ;

« - C’est sur pour les nouveaux collectionneurs, il faudrait une vrai cote ! »

  • Ben, fais là… me répondait Christophe, tout à trac !

  • Chiche ! Lui dis-je en rigolant ! »

Pendant les semaines qui suivirent, n’y croyant pas trop je furetais dans tous les comics shop parisiens, du Limousin le week-end et de la cote d’Azur pour mes vacances… Quel capharnaüm ! Les prix étaient tous très différents… surtout pour les pièces ancienne tous ce qui était récent valait 10 francs sauf les Spécial Strange à 15… Seul les « édition limitée » de Panini du N°6 (cover blanche)de Spider Man qu’il avait distribuer en loosedé commençait à flamberJ’avais comme listing de référence ma propre Manco-liste de toutes les parutions Lug/Semic et Aredit-Artima de Marvel qui était ma passion personnel… Enfin, de toutes celles que je connaissais… sa faisait tous de même dans les 3000 Titres… Je voulais faire un petit broché en Noir et Blanc de 48 pages… Je demandais une illustration de couverture à un pote caricaturiste… En plus, sur les quais j’avais rencontré un Vendeur d’aspirateur industriel qui avait tous de suite accepter de faire un relevé des prix des boutiques ou il passait, nous avions des relevé sur 42 bouquinistes très bien achalandés… Je retirais les prix les plus haut et les plus bas… faisait la moyenne de ce qui restait…souvent entre 25 et 36 prix, prenais compte de l’état de conservation sur 3 états différents… sa avait de la gueule et me semblais honnête… Petit tour des libraires pour prendre leur pouls… Ils ne criaient pas au scandale et proposé même de le financer en ajoutant des publicités… Un titre ? Univers M pour Marvel !universm.jpgJe me rendais chez Semic ou je rencontrais une mec de Scarce, Thierry Mornet, un vrai passionné qui trouvait mon idée très bonne… Il me proposait de prendre la Quatrième de couverture en échange d’une pub dans toutes les revues a paraître un certain mois dont Spawn, un des best seller du moment… Puis chez Comic Box, où Lise me réservait un accueil chaleureux… Une petite tournée des photocopieurs, un devis imbattable !
Tous sa était enthousiasment… J’avais 2500 Francs de pub ! Le photocopieur me demandait de le payait pour moitié en liquide et un chèque après l’impression et le façonnage… Il m’avait montré tirages lasers superbes… Impatient, 5 jours tenir pour avoir mon BB !J’y arrivais confiant… Finalement, il me présentait une pauvre impression en photocopie crade et me demander un chèque de 2200 F pour les 200 ! Je lui disais avoir déjà payer la moitié de son devis qui faisait 2400 F et que c’était pas la qualité promise… Il me disait c’est à prendre ou a laisser… connement je signé le chèque et récupéré mon carton… Déçut !
Je faisais ma tournée de dépôts parisiens puis Limougeaud ! Mais aussi de Comic Box… L’article qui tombait trois mois après était catastrophique, une charge contre les marchands et contre la qualité d’impression de mon « œuvre »… J’en pleurais de rage ! Et contacter Thierry Mornet pour lui demander conseil… Il me rassurait vite m’invitant à leur écrire un droit de réponse que je lui faisais relire autour d’un café rue Broca… La lettre parut alors que je recevais des lettres d’insultes de fan bien intentionné qui voulait « faire la peau » a celui qui encourageait la spéculation ! Ma cote correspondait pourtant en tout point a celle de l’Encyclopédie des Comics Marvel en France d’ABC ! Ce très beau livre avait reçut un article enthousiaste de Comic Box, des félicitations, même sur leur cote ! Vraiment, j’étais abattu, tout ce travail pour Rien ! Une fois le droit de réponse parut et la pub dans Spawn, des commandes arrivèrent et surtout des courriers constructifs ! La cote Marvel était dans l’encyclopédie, il fallait donc se diversifier, Hugo Cardoz un passionné d’Image Comics et de DC Comics me proposait son aide ! Alors que je voulais tous arrêter, ayant perdu environ 500 Francs, on se rencontrait dans un café à Beaubourg… Après 6 heures, d’une rencontre passionné, on avait la maquette d’Univers Comics N°2000 et moi, un moral regonflé à bloc ! universcomics2000.jpgCette base allait être utilisé jusqu’au N°2005 ! Avec cette parution imprimé Deux fois en six mois, on en était à presque 400 vendus ! Un peu d’argent de bénéf., vite réinvesti… dans des Comics ! Christophe Le Roch, un quatrième larron venait se greffer sur notre trio… Et si on faisait ça en assos !?! Dépôt des statues à Limoges… La-bas on pourrait, peut être, être subventionné ! Contacter Thierry Mornet qui me faisait rencontrer un de ces jeunes débutants : Chris Malgrain ! Un sacrés talent celui là… Le numéros de téléphone de Jean Yves Mitton pour une interview ! Super sympa au téléphone… Un Grand Monsieur du comics et du franco-belge, la mitraillette du dessin capable de produire 50 planches par mois… Et qu’elles aient toutes de la gueule !

universcomics1.jpgSa rouler, le N°1 aller paraître… Hugo fit une embardé sur une nationale par une belle journée de printemps… On allai faire notre première A.G. Mon portable sonnait, c’était la copine d’Hugo… Dans un tas de tôle, ce mec drôle et passionné avait rejoint le Paradis des Comics… Putain ! Sans lui, j’en serais pas là aujourd’hui… A me consacré qu’a la BD et aux comics… Think you ! Hugo, toi qui lisais des V.O. alors que moi, je les déchiffre… 
Un sal coup de plus mais le Number One connut un succès immédiat et les derniers s’écoulèrent à Angoulême un peu trop vite… Le Samedi à 16h j’avais pu rin à vendre ! Credi ! J’essayais avec des œufs… enfin un œuf : Reed Man ! Plus rien à vendre… sa permet de faire connaissance avec les voisins ! De parler comics, de sortir de l’enfer du business (rembourser les frais de stand, l’essence, la bouffe… c’est po Byzance un festival comme celui là ! C’est le marathon du fanzineux !) et je trouvais donc un type passionné qui « dealer du papier » comme il dit ! 
Pour le bureau de l’assos j’accueillais un limougeaud : Jean Michel Brival un fana de comics qui produisait des dessins pour des fanzines rock toulousains… Il réalisé la couverture du N°2 de l’assos et devint un secrétaire actif… Les démarches de subvention commençaient à porter leur fruits : La Drac de Limoges nous accorde 750 € pour passer à la vitesse supérieur : impression chez un imprimeur, adieu les photocops… et je pouvais commander à Reedman une illustration de couverture ! Le 2003 était en marche ! Mais pas le temps de faire toute la maquette sur un logiciel de mise en pages pro, les cotes étaient des scans de pages faite sur tableur word implanter… sa donnait mieux en tirage imprimante qu’imprimé ! Pourtant, il c’est super bien vendu ! Même au Canada ! Prés de cent, on était exporté ! World Company… Univers Comics ! Yes, Man ! universcomics3.jpgCette année là, un fanzine photocopier sortait aussi il s'appeler Univers Comics N°3 et contenait Un début d'une rétrospective Daredevil avec le listing VO/VF de la série régulière, un dossier Cyberforce de Christophe Leroch, une couverture de Jean Michel Brival... Il sera sans suite car je n'avais pas le temps de m'en occupé ! Je gardais pourtant cette idée au fond de ma tête... Sa deviendra la base de mon blog et Comics Culture l'an prochain ! Cette année 2003, avait vu naître une nouvelle branche de l’association avec Yzaak, un petit comics en Noir &Blanc… Cet essai de création allait déboucher sur la maison d’édition « Mégalithes Productions » en 2004 !universcomics2004.jpg
Le Répertoire 2004 me permettait d’interviewer Cyro Tota (Un vrai Maître Jedi !) et de faire la rencontre des enchanteurs d’Attakus ! Et de m’intéresser pour de bon aux produits dérivés… La modification des statues avec l’apport de la Maison d’Edition entraînait le départ du bureau de Christophe dont la profession et ces indisponibilités pour se rendre sur les salons…compliquait son implication…

En 2005, Je continue d’exploré les produits dérivés surtout Batman et Heroclix, un véritable phénomène pour tous les geeks ! J’envisage de changer de maquette pour la prochaine version bien conscient que le coté pratique du RépertUniversC2005.jpgoire n’apparaît qu’aux habituées ! Je me lance aussi le défis de faire un « Spécial X-Men » avec des listing VO/VF, une Chronologie de Wolverine et des centaines de photos des Actions Figures et autres bustes de l’Univers Mutant… Mes activités, hors comics prennent de l’ampleur (Les contes du Limousin) et la nouvelle maquette du Répertoire est encore un très gros boulot ! Je me viande dans des problèmes financiers… Plus d’électricité suivit de plus de téléphone… La fin d’année 2006 est une horreur et aucun Univers Comics ne paraîtra cette année là !coverUCsp--cialX-Mencoul3.jpg

 

En Mars, tous repart et Univers Comics Spécial X-Men est fini, mis sous presse et sort en Avril avec 10 mois de retard ! Une fois cela bouclé, on peaufine le nouveau Répertoire en y insérant une pelleter de photos… Scanner toutes ses couvertures Arg !!!! C’est bon, sa vient, j’ouvre mon blog… Ouf ! On en est là ! On est le 10 Octobre est je tiens enfin le nouvel Univers Comics ...UniversComics07-copie-1.jpg Alors, à suivre ?